Kenny De Schepper

Kenny DE SCHEPPER [LL] d Tobias KAMKE – 6/2 7/6

Ca faisait longtemps que je n’avais pas joué à ce niveau, ça fait du bien, c’est une bonne victoire. Ça n’a pas été facile au 2nd set de finir. Il a bien retourné le match à 5/3. J’ai pourtant continué à bien servir, mais je n’ai pas réussi à finir. J’ai bien géré dans le tie-break, en sortant 2/3 points décisifs.

Depuis hier, je me suis préparé comme si j’allais jouer, même si je n’étais sûr de rien. Je me suis reposé hier après-midi, je me suis échauffé ce matin à 10h15. Je suis arrivé bien chaud et concentré. 

Maintenant, on va continuer, prendre du plaisir et on verra bien où ça me mène ! »

 

Dennis NOVAK d Peter GOJOWCZYK [3] – 6/3 4/6 6/3

« C’est super ! J’ai très bien joué la semaine dernière à Orléans, donc j’ai essayé de jouer de la même façon ici. Ça a fonctionné aujourd’hui. C’est un joueur compliqué à jouer, difficile à battre. J’ai déjà perdu contre lui, donc je suis vraiment content aujourd’hui.

L’endroit est magnifique, on a 3 courts pour jouer et s’entrainer, la salle de gym, le kiné, l’hôtel, tout est vraiment bien ! Ce sont des conditions qui donnent envie de rester jusqu’à dimanche ! »

 

Zizou BERGS d Arthur FILS – 7/6 6/3

« Je me plais bien sur ce court. La salle, l’ambiance, tout est incroyable ! Je suis déjà venu en 2018 mais c’est la première fois que je joue sur le court central, avec de l’ambiance et du public. Je suis encore en jeu, qualifié pour le 2e tour. Je n’ai pas l’habitude forcément de jouer devant un public comme ça chaque semaine, c’est tellement chouette à jouer ! 

C’est marrant de voir tous ces enfants qui crient mon nom… Mon prénom est Zizou, c’est sûr que c’est quelque chose de spécial en France ! Je ne joue pas trop au foot, je préfère le hand et le basket. Demain, il y a France – Belgique : heureusement que je ne joue pas contre Gilles finalement. Je vais jouer Mats, c’est un ami, donc on verra bien ! »

 

Pierre-Hugues HERBERT d Kyrian JACQUET (6/1 6/3)

« Je savais que plus il tape de balles plus il joue bien, donc j’ai essayé d’écourter les échanges. J’ai pris pas mal de risques, pas forcément toujours les bons choix, mais bon.

C’est un joueur que je ne connais pas trop. Je l’ai joué en finale du double à Orléans la semaine dernière et cette semaine en simple. Les matchs franco-français sont toujours particuliers. Ce n’est jamais facile mais j’ai réussi à gagner les points qu’il fallait, aux moments où il le fallait. Ça peut tourner à n’importe quel moment. Demain, ça va être un match compliqué. Ça fait un moment qu’il joue sur le circuit, il est ultra motivé, et il a fait un super match au 1er tour. »

Accès directs